Comment utiliser Europeana, la plateforme numérique du patrimoine culturel?

Comment les citoyens, les professionnels et les organisations utilisent Europeana, la plateforme européenne en ligne consacrée au patrimoine culturel?

La plateforme, lancée en 2008 par la Commission, est une bibliothèque qui donne accès à plus de 53 millions d’objets, notamment des images, des textes, du son, des vidéos et du matériel 3D, provenant des collections de plus de 3700 bibliothèques, musées, archives, galeries et collections audiovisuelles de l’ensemble de l’Europe. 

Art, géographie, mode, musique, photographie, sport, plusieurs collections thématiques sont à disposition du public et accèssibles du site internet.  

Destinée aux corps enseignants, aux artistes, aux professionnels du secteur de la culture et de la création artistique mais aussi, toute personne curieuse de trouver des informations sur la culture, elle fournit des contenus également en vue de leur réutilisation dans l’éducation, la recherche ou les secteurs de la création, chose dont encore peu de personnes sont conscientes.

À la suite des conclusions du Conseil du 31/5/2016 sur le rôle d’Europeana dans l’accessibilité, la visibilité et l’utilisation numériques du patrimoine culturel européen, la Direction Générale des Réseaux de Communication, du Contenu et des Technologies (DG CNECT) de la Commission européenne a entrepris une évaluation d’Europeana.

C’est pourquoi une consultation publique, lancée du 17 octobre 2017 au 14 janvier 2018, invite toutes les organisations, structures ou membres du public avec un intérêt personnel ou professionnel pour le patrimoine culturel numérique à faire part de leurs expériences et de leurs attentes sur Europeana.

Pour participer à la consultation publique ICI

Les résultats de la consultation contribueront à élaborer de nouvelles offres d’Europeana et à accroître sa visibilité et son utilisation pour la mise en ligne du patrimoine culturel européen. Dans l’optique de l’année européenne du patrimoine culturel 2018, le développement de la plateforme permettra davantage de promouvoir le patrimoine comme élément central de la diversité culturelle et du dialogue interculturel.